La locomotive à vapeur

5621

 

La machine à vapeur 5621 qui fait partie depuis 1978 du patrimoine du GAR, a été livrée le 30 juillet 1943 à la "Deutsche Reichsbahn Gesellschaft (DRG)"  sous le numéro 52 3504. Elle faisait partie de la gigantesque famille des locomotives de guerre de la série 52 (150 Y SNCF). Le constructeur était la firme Krauss-Maffei à Munich. Le premier dépôt d’attache de la locomotive fut celui de Selzthal en Autriche où elle restait affectée du 7 août 1943 au 20 février 1948. Après une révision à l’atelier central de Linz s’étalant du 21 février au 9 juillet 1948, la 52 3504 fut mutée au dépôt de Linz qu’elle ne quitta plus jusqu’au 14 février 1952, jour de sa mutation au dépôt de Graz. Suivirent les dépôts de Villach, Vienne, Strasshof, Mürzzuschlag, de nouveau Strasshof et finalement Vienne-Est où elle termina sa carrière active à la Saint-Sylvestre 1974.

Après avoir été garée bon-état pendant plusieurs années, elle fut finalement vendue au GAR, pour être transférée à Luxembourg le 9 octobre 1978. Après quelques modifications réalisées par l’équipe volontaire du GAR, la 5621 comme elle s’appelait maintenant afin de faire allusion à la série 56 des CFL, pouvait reprendre son service, non au Luxembourg parce que les locomotives à vapeur y étaient formellement interdites depuis la fin de la vapeur en 1964, mais en Belgique au Chemin de Fer à Vapeur des Trois Vallées à Mariembourg. La carrière de la 5621 en Belgique dura de septembre 1980 à avril 1981.

En mai 1982 la 5621 fut transférée au Pays de la Sarre (Allemagne) où elle reprenait du service au chemin de fer de Merzig à Büschheim, bichonnée par le personnel du GAR.

Finalement en octobre 1984 la locomotive dût aussi quitter le Pays de la Sarre afin de regagner le Grand-Duché de Luxembourg. Le délai de révision étant dépassé, la machine fut garée en attente de révision au Dépôt de Luxembourg. Cependant une remise en état de fonctionnement du véhicule n’est pas prévue dans l’immédiat.

 

ACTUALITES

En 2004 la machine à vapeur est devenu la propriété de l'Etat Luxembourgeois (Ministère de la Culture, Service des Sites et Monuments), qui a confié la gestion et l'exploitation à l'association "1604 CLASSICS asbl (= Etat + 5519asbl + GARasbl).